Les ostéopathes aux secours des nourrissons !

L’accouchement peut être un véritable traumatisme pour bébé (et pour ses parents !). Il peut perturber le fonctionnement général du corps de bébé qui va ensuite générer des troubles fonctionnels. Parfois certains inconforts suite à la naissance, peuvent grandement altérer la qualité de vie de la nouvelle famille : Colique, pleurs incessants, difficultés à dormir, torticolis du nouveau-né etc. Ainsi l’ostéopathie peut être intéressant pour venir en aide aux différentes problématiques du bébé et de la maman!

Quand consulter un ostéopathe pour mon bébé ?

En général dans le premier mois suivant la naissance de l’enfant si tout s’est passé normalement. L’ostéopathe vérifiera que tout fonctionne bien et que la compression qu’a subi l’enfant pour sortir du ventre de maman s’est bien libérée avec les premiers mouvements respiratoires. La respiration se met en route et gonfle le thorax, cela déclenche les cris de l’enfant ce qui met en route toute une partie nouvelle de sa physiologie notamment l’oxygénation du sang par la respiration et non par le cordon ombilical qui lui assurait son apport en oxygène en provenance de la maman.

Dans quels cas précis consulter un ostéo pour mon bébé ?

Il est difficile de faire une liste des motifs qui devraient vous amener à prendre rendez-vous avec votre ostéopathe, mais voici quelques grandes lignes pour savoir dans quels cas consulter votre ostéo pour votre bébé :

  • troubles digestifs : régurgitations, coliques, constipations, diarrhées
  • des peurs inexpliquées
  • Sommeil perturbé
  • syndrome de la tête plate (Plagiocéphalie)
  • Quand le travail a été trop long (plus de huit heures) ou trop court (moins de deux heures)
  • en cas de grossesse gémellaire
  • si la présentation s’est faite par la siège, par la face ou par le front
  • après une forte traction sur la tête
  • quand le cordon s’est enroulé autour du cou
  • dans les cas de prématurité (le crâne est plus fragile)
  • si l’expulsion a nécessité une forte pression sur l’abdomen maternel
  • après l’emploi de forceps, ventouse ou spatules, en cas de césarienne
  • en cas de souffrance fœtale, de réanimation même légère du bébé
  • Réassurance parentale !

Certains signes pédiatriques peuvent alors se présenter comme :

  • il se cambre en arrière lorsqu’on le prend dans les bras ou pendant la tétée
  • le bébé est crispé (bras et/ou mains raides)
  • il sursaute au moindre bruit et montre de petits tremblements
  • il est atone et a du mal à tenir sa tête
  • il pleure tout le temps
  • il dort très peu
  • il régurgite
  • il ne digère pas et il est agité après la tétée
  • il a du mal ou met un temps infini à téter
  • il use ses cheveux derrière la tête de façon asymétrique
  • il a une mauvaise position et/ou une asymétrie des hanches, des membres inférieurs ou des pieds
  • il met toujours un bras en arrière
  • il tourne toujours la tête du même côté et dort toujours du même côté
  • il garde un strabisme divergent ou convergent de façon permanente
  • il a des troubles ORL à répétition : otites, bronchites à répétition, respiration bruyante…

La consultation d’ostéopathie ne peut remplacer le suivi classique par le pédiatre qui est indispensable. La combinaison avec la prise en charge ostéopathique peut être par contre très bénéfique !

Le temps d'un allaitement | Poupons & Cie - Le blogue

Est-ce nécessaire que la maman prenne aussi rendez-vous après l’accouchement ?

Il est parfois intéressant de voir la maman avant l’arrivée de bébé, pour soulager certains inconforts, et bien préparer l’accouchement et surtout réassurer pour le grand jour ! Souvent Maman s’occupe en premier lieu de bébé et s’oublie. Pourtant, pour pouvoir bien s’occuper de son bébé, la jeune maman a besoin d’aller bien.

Une séance d’ostéopathie sera particulièrement utile pour la maman dans les cas suivants :

  • si l’accouchement a été rapide (- 2h)
  • si l’accouchement a été long (+ 8h)
  • douleurs périnéales,
  • rééducation périnéales qui n’avance pas,
  • douleur lors des rapports sexuels après l’accouchement,
  • douleur lors des mouvements de selles, constipation ou diarrhée,
  • problème d’allaitement,
  • port du bébé,
  • nuits perturbées,
  • insomnie,
  • stress

Risques d'hémorragie après un accouchement?

A quoi sert l’ostéopathie pour mon bébé ?

Dans le corps humain, tout est relié et un dysfonctionnement peut en entraîner un autre. Le but de la séance d’ostéopathie (comme avec un adulte) sera de retrouver l’équilibre pour permettre à bébé de faire face à ses maux et ses symptômes le plus efficacement possible pour un début de vie harmonieux. Votre bébé est très fragile. Il doit être manipulé avec une grande douceur et attention. Un examen très doux des différentes mobilités physiologiques (crâne, sacrum, abdomen…) permettra à votre ostéopathe de détecter aisément les dysfonctions mineurs à l’origine des maux de bébé. Grâce à une manipulation physique douce et  appropriée, votre bébé retrouvera toute sa joie de vivre. Les mains expertes et attentives de votre ostéopathe lui permettront de bien démarrer ou continuer sa vie.

Quelles sont les grandes étapes à retenir pour aller voir mon ostéo pour mon enfant ?

  • Après la naissance,
  • après le quatre-pattes,
  • après la marche,
  • après les grosses chutes,
  • lors des pics de croissance ou si la croissance n’a pas lieu et qu’un suivi orthopédique et hormonal a lieu
  • suivi des courbes et scoliose, attitude scoliotique, cyphose, lordose
  • lors de la mise en place des changements hormonaux (règles, dysménorrhées, douleurs de règles, irrégularité des cycles)
  • lors des chocs émotionnels,
  • mal-être physique,
  • grosse peur,
  • après et/ou pendant certaines maladies

Chez ENOSI nos étudiants accompagnés de leurs superviseurs expérimentés ont une formation approfondie en périnatalité, les rendez-vous en clinique-école sont gratuits et permettent donc la meilleure accessibilité à toutes les familles pour prendre soin de Maman et bébé !

Laisser un commentaire